Bannière du Site du 25ème anniversaire de la Convention des Droits de l'Enfant
Editorial de la Defenseur des droits Les droits des enfants Histoires v�cues Conditions et formulaires de labellisation Projets labellis�s

EDITORIAL DE LA DEFENSEURE DES ENFANTS

A l’automne prochain, avec 193 nations, la France va célébrer le 25ème anniversaire de la Convention des Droits de l’Enfant, adoptée le 20 novembre 1989 par l’Assemblée générale des Nations Unies et ratifiée quelques mois plus tard par notre pays. Ce texte définit, en une cinquantaine d’articles, les principes, droits et libertés dont, en théorie, chaque enfant dans le monde peut se prévaloir. Il invite aussi les enfants à être acteurs dans la société, à prendre leur part à la marche du monde

Au titre de la mission de défense des enfants que nous a confiée la loi organique de mars 2011, nous attachons un prix particulier à cette Convention. Ce traité international est bien plus qu’une déclaration d’intention : il affirme dans chacun des grands domaines de leurs vies (santé, éducation, citoyenneté…) la base de ce que chacun dès son plus jeune âge est en droit d’attendre du pays dans lequel il vit. Ce texte constitue en quelque sorte la colonne vertébrale de la protection de l’enfant, entendue dans son sens le plus large.

La France a mis en place un arsenal législatif et réglementaire complet pour faire en sorte que chaque français dispose dès la naissance des conditions les plus favorables pour grandir, apprendre, devenir un adulte responsable. Pays des droits de l’homme, la France est aussi celui des droits de l’enfant. Toutefois, l’ensemble des acteurs du champ de l’enfance, qu’il s’agisse des magistrats, des éducateurs ou encore des relais associatifs conviennent que notre engagement doit permettre de nouvelles avancées. C’est particulièrement vrai pour ce qui touche à toutes les formes de vulnérabilité liées à l’enfance : enfants pauvres, enfants fragilisés par des séparations parentales violentes ou mal comprises, enfants exposés aux violences de toute nature - notamment au travers des écrans, enfants migrants…

L’anniversaire de la Convention des droits de l'enfant constitue une opportunité pour chacun d’entre nous de dresser un bilan objectif et d’évaluer ce qui pourrait être fait, notamment dans ces domaines.

L’Institution du Défenseur des droits a, en 2013, adopté 23 décisions, traité 3446 réclamations concernant des sujets en lien avec l’enfance dont 1483 l’ont été par les délégués du Défenseur des droits. L’Institution a également pris position sur des sujets aussi importants que la protection de l’enfance, le manque de place dont bénéficient les enfants handicapés dans des établissements adaptés, la justice familiale, les conditions de leur protection dans le cadre des procédures pénales, la situation des enfants étrangers isolés ou placés en centre de rétention administrative avec leurs parents, celle des enfants de Mayotte, ou encore la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe.

Pour donner du relief à ce 25ème anniversaire et sensibiliser les plus jeunes comme les adultes, de nombreux événements sont programmés dès le début de cet été sur l’ensemble du territoire français. Notre Institution, chargée de promouvoir les droits de l’enfant, se propose d’accorder un label aux initiatives et manifestations les plus significatives au regard de critères objectifs.

 

Geneviève Avenard, Défenseure des enfants

Documents à télécharger
> Votre dossier de labellisation (à imprimer, remplir manuellement puis à nous scanner à l'adresse suivante : labellisation (at) defenseurdesdroits.fr)
> Le dossier sur les conditions de labellisation

Documents à lire
> Texte intégral de la Convention des droits de l'enfant
> Résumé des principaux droits

Vers le haut de la page
Vers le site du Défenseur des droits Vers le site du Défenseur des droits Vers le site du Défenseur des droits